Conseils pour partager un espace de travail à la maison

Alors que la pandémie de COVID-19 continue d’affecter le pays, de nombreuses personnes doivent travailler, vivre, socialiser et partager de petits espaces avec leurs colocataires, leurs partenaires et leurs enfants comme jamais auparavant. Ainsi, il pourrait s’avérer nécessaire de trouver de nouvelles façons de relever ce défi ensemble. Il est probable que certaines personnes vivant sous votre toit ont des priorités et des besoins différents pendant cette période. Voici quelques conseils pour partager un espace avec vos colocataires ou votre famille afin de demeurer productif et de maintenir des relations saines.

Conseils pour partager un espace de travail à domicile tout en prenant des mesures de distanciation sociale

Suivez ces étapes qui vous aideront à partager un espace de travail à domicile avec des colocataires :

1. Prenez le temps de discuter de vos besoins

Vous et vos colocataires (ou les membres de votre famille) avez probablement des priorités et des besoins différents pendant cette période. Le travail à distance, l’apprentissage en ligne, le développement personnel et l’apprentissage professionnel, le chômage imprévu et la santé personnelle requièrent tous des horaires et des environnements particuliers. Trouver le moment idéal pour parler à vos colocataires ou votre famille de vos besoins et de ce qu’ils attendent de vous pourra vous aider  à atteindre des objectifs productifs et à éviter les malentendus.

Demandez-leur quel serait le bon moment pour discuter de votre espace commun compte tenu de la pandémie. Vos colocataires ou votre famille peuvent être confinés à l’intérieur avec vous, mais ils peuvent ne pas être préparés ni émotionnellement disponibles pour discuter de la situation. La communication varie selon les foyers et les circonstances. Certains ménages se sentent à l’aise de discuter à l’heure du souper, tandis que d’autres peuvent le faire sur un clavardage de groupe. Faites ce qui convient le mieux et ce qui est le plus utile pour le groupe.

Lorsque vous vous retrouverez avec vos colocataires ou votre famille, essayez d’être respectueux et précis lorsque vous parlez de vos besoins en matière de productivité à domicile. Assurez-vous de leur demander ce dont ils ont besoin et faites de votre mieux pour répondre à leurs demandes si vous le pouvez. Il se peut que vous deviez négocier et trouver des compromis à mesure que chacun s’adapte à cette nouvelle routine.

Par exemple, si vous avez des réunions en ligne le matin, vous pourriez demander aux personnes qui vivent avec vous d’établir des « périodes calmes » entre 9 h et 11 h, puis leur proposer de porter des écouteurs antibruit pour le reste de votre journée de travail afin qu’ils puissent jouer de la musique et parler librement. Se concentrer sur vos besoins plutôt que sur le comportement des autres personnes facilitera la conversation.

2. Partagez des espaces de travail et des ressources au besoin

Il est possible qu’il n’y ait pas suffisamment d’espaces de travail pour que chaque membre de votre ménage puisse travailler en même temps. Discutez avec eux de la configuration la mieux adaptée à leur espace de travail. S’il y a des endroits qui sont plus populaires, comme devant une grande fenêtre ou sur la chaise la plus confortable, essayez de créer un horaire juste et égal pour tout le monde. Vous pourrez sûrement ajuster vos horaires pour utiliser en rotation l’espace de travail approprié.

Il se peut aussi que vous ou les gens qui vivent avec vous n’ayez pas tout ce qu’il faut pour travailler confortablement à domicile. Si vous êtes à l’aise, vous pouvez partager des articles pour faciliter le travail à domicile et rendre l’espace de travail plus agréable. Assurez-vous de suivre les recommandations de Santé Canada en matière d’hygiène et de désinfecter tout ce que vous empruntez avant et après l’utilisation.

Articles fréquemment utilisés pouvant améliorer les espaces de travail :

  • Clavier ou souris supplémentaires.
  • Écouteurs antibruit.
  • Moniteurs inutilisés ou supplémentaires.
  • Articles ergonomiques comme des oreillers, des supports pour ordinateur portable ou des boîtes qui peuvent être utilisées comme des repose-pieds.
  • Câbles de recharge et rallonges électriques.

3. Établissez un horaire de travail et communiquez-le pour rester concentré

Informez préalablement les gens qui vivent avec vous de vos heures de travail. Établir des limites avec les colocataires (ou votre famille) en les prévenant que vous ne serez pas disponible pendant ces heures peut vous aider à rester concentré sans trop de distractions. Vous pourriez envisager de mettre votre horaire de travail à l’extérieur de votre porte ou de l’ajouter au calendrier que vous partagez avec la maisonnée, si vous en avez un.

Établir un horaire de travail peut également améliorer la productivité avec la création d’un espace pour se concentrer. Bien que le travail à distance présente des avantages, il peut s’avérer difficile de travailler et de vivre dans le même espace. Les travaux ménagers et les projets personnels peuvent être des sources de distraction lorsqu’il y a peu de distinction entre la vie professionnelle et la vie personnelle à la maison. Planifier des blocs horaires pour travailler sur des projets particuliers peut vous aider à rester concentré. N’oubliez pas de prendre des pauses régulièrement, pour vous étirer ou écouter une courte baladodiffusion par exemple, afin de prévenir l’épuisement professionnel et de demeurer productif.

4. Créez des occasions de distance artificielle

Partager un espace de travail avec vos colocataires peut être difficile, quelle que soit la situation. Vous constaterez peut-être que créer une distance artificielle entre vous et vos colocataires ou votre famille vous permet de vivre, de travailler et d’avoir des interactions sociales paisiblement. Cette séparation peut améliorer votre bien-être et vos relations, même si vous vivez avec un conjoint, un autre membre de la famille ou un colocataire proche.

Il existe de nombreuses façons d’obtenir un espace émotionnel, physique ou mental séparé, et ce, même dans un endroit fermé. Voici quelques idées pour créer une distance artificielle avec les gens qui vivent avec vous pendant la pandémie :

  • Prévoyez des périodes sans interruption. Demandez-leur de ne pas vous déranger pour vous permettre de vous ressourcer. Consacrez quelques heures à faire une activité que vous aimez, comme lire un livre, faire de l’exercice ou regarder un film. Songez à créer une affiche pour votre espace personnel quand vous avez besoin de ne pas être interrompu.
  • Essayez de ne pas vous positionner en face à vos colocataires et portez des écouteurs quand vous travaillez pour vous donner l’illusion d’être seul.
  • Structurez ensemble le temps que vous consacrerez aux interactions sociales et le temps où vous serez seul. Planifier le temps que vous passerez ensemble, comme une soirée cinéma ou une pause-café, peut vous aider à vous concentrer dans votre travail professionnel et personnel en dehors des interactions sociales.
  • Entraînez-vous à demander respectueusement de l’espace et du temps aux personnes avec qui vous vivez, et soyez également ouvert, car ils ont, eux aussi, besoin d’espace.

5. Faites preuve de patience avec vous-même et les gens avec qui vous vivez

Faites preuve de patience et d’empathie envers vous-même et envers les gens qui vivent avec vous pendant cette période. Les gens réagissent à l’incertitude de différentes manières. Créer un espace commun respectueux pour travailler, pour vivre et pour avoir des interactions sociales exige des efforts et de la communication, mais cela peut aider les personnes qui vous entourent pour que vous demeuriez tous productifs et en bonne santé en cette période.