Guide pour les parents qui travaillent à la maison avec leurs enfants

À cause de la COVID-19, plusieurs entreprises adoptent des mesures préventives en invitant leurs employés à travailler à partir de leur domicile ou organisent des cours virtuels tandis que les écoles ferment. De ce fait, de nombreux parents se retrouvent à la maison avec leurs enfants et tentent de s’en occuper tout en étant productifs.

C’est sans aucun doute un grand changement et beaucoup d’entre nous se sentent peut-être dépassés face à cette situation. Bien qu’il n’y ait pas de solution parfaite ou facile pour tous, nous vous présentons des suggestions pour concilier travail et famille pendant cette période stressante. Si ce n’est pas déjà fait, consultez nos suggestions de meilleures pratiques pour le travail à la maison.

Conciliation travail-famille à la maison

Lors une période comme celle-ci, il est essentiel de privilégier votre santé et celle de votre famille. Communiquer ouvertement et honnêtement avec votre employeur peut vous aider à y parvenir en définissant clairement les objectifs et en travaillant ensemble pour les atteindre.

Voici quelques autres manières de concilier travail et famille tout en restant à la maison avec vos enfants :

  1. Communiquez davantage pour établir des attentes claires

Collaborez avec votre superviseur pour définir et réajuster les attentes tout au long de votre période de travail à domicile en ce qui concerne vos objectifs et vos engagements. De nombreux employeurs comprennent la complexité de la situation et peuvent vous aider à adapter votre emploi du temps ou vos objectifs en conséquence.

Si vous ne le faites pas déjà, vous pouvez envisager de demander à votre gestionnaire et aux parties prenantes de procéder à un suivi hebdomadaire ou bihebdomadaire par vidéoconférence ou par téléphone. Une communication constante permet à votre gestionnaire de comprendre les progrès que vous réalisez, les changements que vous désirez et le soutien dont vous pourriez avoir besoin. Il est particulièrement important de communiquer pour faire en sorte que tous comprennent les limites du travail à domicile, en plus de s’occuper des enfants.

Vous pouvez également établir des attentes lors des réunions. Par exemple, vous pouvez expliquer d’emblée que vous devrez peut-être vous absenter quelques minutes pour régler des incidents, ou qu’un enfant peut arriver et que vous vous éloignerez tranquillement pour revenir rapidement.

  1. Gérez votre temps et établissez un horaire

Réservez le temps nécessaire pour vous occuper de vos enfants, en sachant que tout ne se déroule pas forcément comme prévu avec l’imprévisibilité des petits. Il est tout à fait justifié de consacrer des moments de la journée à s’occuper des enfants. Si cette option est possible, envisagez de diviser votre temps avec une autre personne qui pourra s’en occuper et établissez votre emploi du temps en conséquence.

Indiquez à votre équipe et à votre responsable les moments de la journée où vous ne travaillerez pas. Dans la mesure du possible, rendez-vous disponible pour les engagements importants.

Il peut être bénéfique pour la routine de toute la famille d’élaborer un horaire de base flexible, qui ressemble à celui d’une journée d’école normale. Il se peut même que leur école propose un programme d’études en ligne.

Par exemple :

  • 8 h à 10 h : déjeuner et jeux à l’intérieur (aucun écran)
  • 10 h à 12 h : jeux à l’extérieur (si la température le permet)
  • 12 h à 12 h 30 : dîner
  • 12 h 30 à 14 h : repos et temps seul
  • 14 h 30 à 16 h 30 : projet en groupe (art, science, cuisine, etc.)
  • 16 h 30 à 17 h : télé allumée jusqu’au souper
  • Routine régulière du soir

Si vous en avez la possibilité, songez à prendre du temps pour vous, en particulier lorsque vous avez besoin d’une pause.

  1. Fixez des limites par rapport au travail et à vos enfants

En instaurant des limites et des règles claires pour vous, pour vos enfants et pour vos collègues, il sera plus facile pour tout le monde de se comprendre.

Pour les collègues…

  • Précisez vos disponibilités, y compris le moment de la journée où vous arrêtez de travailler, les moments où vous prenez des pauses et ceux où vous devez vous absenter de votre ordinateur au cours de la semaine.
  • Assumez les tâches qui vous semblent réalisables et déléguez, si possible, celles que vous ne pouvez pas accomplir. Informez votre gestionnaire afin qu’il sache comment vous aider.
  • Donnez vos coordonnées d’urgence au cas où votre entreprise absolument besoin de vous contacter en dehors de vos heures de travail. Expliquez dans quels cas vos coordonnées peuvent être utilisées.

Pour les enfants…

  • Mentionnez à vos enfants votre emploi du temps familial quotidien en expliquant les périodes où vous serez présent et celles où vous ne serez pas disponible ou « au travail ».
  • Réservez un espace tranquille physiquement à l’écart, comme votre chambre, votre bureau ou même votre placard.
  • Trouvez avec eux un signe pour votre espace de tranquillité, indiquant qu’ils ne doivent pas vous déranger, sauf en cas d’urgence. Il peut s’agir d’un pouce levé et un baissé, ou un signe d’arrêt et une lumière verte.
  1. Profitez des ressources gratuites

Dans le cadre de la transition, de nombreuses organisations proposent des ressources gratuites, y compris des cours en ligne, des activités manuelles et des exercices physiques. En voici quelques-unes :

  • Radio Canada Jeunesse : de nombreuses activités ludiques pour les enfants de 4 à 12 ans avec des personnages de leurs émissions préférées.
  • Teachers Pay Teachers : plus de 3 millions de ressources adaptées en fonction de différents niveaux et intérêts, dont près de 40 000 en français.
  • Taka t’amuser : centre d’apprentissage gratuit pour les enfants de tous les niveaux.
  • Khan Academy : centre d’apprentissage gratuit en 40 langues offrant un contenu pour les parents, les enseignants et les apprenants (à partir de 2 ans avec l’appli Khan Academy Kids).
  • Modulo : outils et accès à des spécialistes de l’apprentissage, gratuit pour les parents touchés par les fermetures d’écoles.
  • Idello : plus de 12 000 ressources pour les enseignants, pour les éducateurs, pour les élèves et pour les parents.
  • Prisme : plusieurs ressources pour les enfants d’âge primaire afin de les initier à la science.
  • Twinkl : inscription gratuite pour les parents et pour ceux qui gardent les enfants en raison de la fermeture des écoles (convient aux parents et aux gardiens d’enfants dans les écoles primaires de 4 à 13 ans en français et en anglais).
  • Unicef : ressource pour les parents afin d’expliquer clairement aux enfants ce qu’est la maladie à coronavirus.
  • Vous Nous Ils : 5 ressources offertes par la NASA pour les enfants, leurs parents et les enseignants.
  • EducAtout.com : des centaines d’idées d’activités et de projets gratuits pour les touts-petits.
  • Le site de Tilou : plusieurs activités d’apprentissages pour les enfants d’âge primaire.
  • Actif pour la vie : activités de mouvement pour les enfants.
  1. Prenez des pauses

Prendre des pauses régulières est important dans n’importe quel travail, surtout en situation de télétravail avec des enfants. Ce faisant, vous augmenterez votre productivité et préviendrez l’épuisement professionnel. Vous pouvez essayer la méthode Pomodoro en vous concentrant pendant 25 minutes, puis en prenant une pause obligatoire de 5 minutes. Vous pouvez aussi prendre une marche, faire une courte vidéo d’exercice, un exercice de respiration ou d’autres activités simples pour vous détendre.

Vous pouvez également envisager de prendre un moment pour appeler ou clavarder avec quelqu’un qui vit une situation similaire afin de décompresser et de rester en contact.

Peut-être vous vous sentez perplexe quant à cette situation stressante. Rappelez-vous de communiquer et de définir vos attentes avec vos employeurs et vos collègues, d’appeler un ami lorsque vous avez besoin de décompresser, de prendre des pauses et de fixer des limites. En y allant une étape à la fois, travailler à partir de votre domicile avec des enfants sera plus gérable.