Les entreprises au Canada qui embauchent le plus de talents en technologie cette année

Au Canada, la technologie est omniprésente et touche presque tous les aspects de notre vie. Elle aide les gens à établir des liens et permet à des communautés d’être plus productives et à la science d’avancer à un rythme accéléré, grâce à des ordinateurs qui peuvent produire des modèles et des calculs à la vitesse de la lumière. Ainsi, ce n’est pas surprenant que nous observions un secteur d’emploi en informatique en pleine expansion et que les emplois reliés à la technologie soient de plus en plus en demande.

Selon Statistique Canada, la croissance de l’économie numérique est beaucoup plus rapide que le reste de l’économie. Cependant, qui embauche le plus de talents en technologie? Des nouvelles données d’Indeed révèlent quelles entreprises cherchent à combler le plus d’emplois technos au Canada cette année. Jetons un coup d’œil sur lesquelles se sont inscrites sur la liste.

Des données des six premiers mois de 2019 démontrent que le Groupe CGI, Ceridian et Amazon offrent le plus de perspectives d’emploi, leurs offres d’emploi constituant ensemble 8 % de tous les emplois technos au pays.

Siégeant à Montréal, le cabinet de services-conseils en technologie de l’information CGI a la part du lion des offres d’emploi pour des talents en technologie. Recrutant pour des postes comme architecte-concepteur de logiciels, analyste programmeur et développeur, ses offres d’emploi composent 4 % de toutes les postes en technologie affichés au Canada.

Se classant en deuxième et en troisième, le fournisseur de logiciel et de services en ressources humaines Ceridian cherche des ingénieurs en logiciels et des analystes de systèmes de gestion, alors que le géant technologique multinational Amazon se concentre surtout sur l’ingénierie de logiciels pour supporter sa large plateforme de cybercommerce et d’autres services numériques et infonuagiques.

Une tendance est évidente : dans l’ère d’aujourd’hui, toutes les entreprises sont des entreprises technologiques, quel que soit leur secteur. Plusieurs des entreprises sur cette liste ne sont pas nécessairement dans l’industrie technologique. Par exemple, toutes les plus grandes banques au Canada recherchent des professionnels en technologie : Banque Scotia, Banque TD, Banque Royale et BMO affichent respectivement 1 % de toutes les offres d’emploi, alors que la CIBC s’inscrit huitième position avec 0,5 % des postes technos affichés au Canada.

Le cabinet de services-conseils Deloitte se classe neuvième sur la liste; puisque les entreprises se numérisent de plus en plus, ce n’est pas un choc d’apprendre que l’un des trois rôles à combler les plus recherchés est celui de conseiller. Le producteur de jeux vidéo Ubisoft terminent le top 10, cherchant à recruter des développeurs et des programmeurs. IMB est juste derrière, à la recherche d’architectes, d’ingénieurs et de conseillers en technologie.

Les compagnies de télécommunications Bell (no 12) et Telus Communications (no 13) se suivent et sont toutes deux intéressées par la gestion de produit et l’analyse. Ces types d’emplois sont aussi demandés par le fournisseur d’assurances Intact. Finalement le site de commerce électronique canadien Shopify complète la liste au no 15, cherchant des développeurs et des ingénieurs.

Les développeurs sont encore les professionnels les plus recherchés

Puisque les trois entreprises embauchant pour le plus d’emplois technos sont dans le secteur techologique, elles ont un réel besoin de combler des rôles relatif à la conception, à la mise en œuvre et au développement de logiciels et de technologies.

Les développeurs sont encore et toujours les experts en technologie les plus convoités, apparaissant quatorze fois parmi les trois principaux postes des 15 entreprises sur la liste. Certaines annonces étaient plus explicites, spécifiant qu’elles voulaient des développeurs logiciels, des développeurs généralistes (full-stack), des développeurs java ou d’applications débutants. Les entreprises ayant des infrastructures informatiques plus complexes cherchaient également des ingénieurs en logiciels, et certaines voulaient des professionnels plus chevronnés; le poste ingénieur en logiciels est apparu sept fois parmi les trois principaux postes de toutes les entreprises dans le top 15, alors que le poste architecte-concepteur de logiciels est apparu cinq fois sur la liste.

Des analystes et des conseillers étaient aussi en demande. Les entreprises vendant des produits spécifiques (plusieurs d’entre-eux ayant une composante informatique importante), étaient intéressées à embaucher des gestionnaires et des responsables de produits.

Le secteur technologique canadien continue de croître 

Le demande pour la technologie ne ralentit pas au Canada. En fait, huit des 10 Meilleurs emplois au Canada selon Indeed cette année étaient de nature technologique et plusieurs ont connu une croissance de plus de 100 % au cours des trois dernières années. De plus, près de la moitié des 20 emplois les recherchés par la génération Z tournent autour de la technologie. L’avantage pour les travailleurs dans cette industrie est qu’ils peuvent non seulement choisir parmi une variété d’emplois, ils peuvent aussi utiliser leur talent pour travailler dans n’importe quel secteur. L’intérêt pour le secteur technologique en effervescence au Canada dépasse nos frontières, puisque l’intérêt mondiale pour les emplois en technologie au Canada a augmenté de 58 % depuis 2015.

Un si grand nombre de compagnies s’intéressant à la technologie ajoute à la complexité du recrutement pour ces rôles. Les employeurs doivent s’assurer que leurs annonces sont visibles (peut-être en commanditant leurs emplois) et qu’ils peuvent vendre leur marque employeur avec des plateformes comme les Pages Entreprises. Ils peuvent aussi être plus proactifs en cherchant la base de données d’Indeed Canada qui compte plus de 6,7 millions de CV. Au bout du compte, il y a beaucoup de gens qui cherchent des emplois en technologie et la concurrence est féroce pour obtenir les meilleurs candidats, alors les entreprises doivent utiliser tous les outils à leur disposition pour les attirer.

Méthodologie

Les données reflètent les offres d’emploi au Canada reliées à la technologie au cours de la première moitié de 2019.