Enquête : Une présence en ligne inadéquate suscite la méfiance chez 42 % des chercheurs d’emploi

L’époque d’aujourd’hui est celle de la transparence radicale. Il y a quelques années à peine, nous aurions été incapables d’imaginer la quantité colossale d’informations à laquelle nous avons accès presque instantanément dans notre monde hyperconnecté.

Cette révolution en ligne a eu une incidence autant sur les décisions les plus banales de notre vie, comme notre choix de déjeuner, que les plus importantes, comme notre façon de dénicher un emploi. En effet, les chercheurs d’emploi qui veulent savoir à quoi s’attendre d’un employeur ont aujourd’hui accès en quelques clics à des témoignages directs, sous forme d’avis, pour éclairer leur décision.

De leur côté, les employeurs ont dû revoir les règles du jeu en matière de recrutement. Une toute nouvelle discipline s’est développée dans le domaine des ressources humaines : la stratégie marque employeur. Dans le but d’attirer et de retenir la main-d’œuvre de talent, les experts en la matière font appel à une panoplie de méthodes et de solutions visant à faire connaître de façon proactive les perspectives d’une carrière au sein de leur entreprise.

Les Pages Entreprises d’Indeed constituent un bon exemple de ce genre de solution. On y retrouve le récit de l’employeur et des avis d’employés, ainsi que des classements basés sur l’équilibre travail-vie personnelle, la rémunération et les avantages sociaux offerts, le tout accompagné d’autres renseignements utiles aux candidats potentiels. Bien que la nature publique de ces évaluations puisse entraîner l’hésitation de certains employeurs, la transparence et la réputation de la culture d’une entreprise sont aujourd’hui plus importantes que jamais pour les chercheurs d’emploi. Cette même logique s’applique dans les deux sens : les Pages Entreprises peuvent transformer ces avis en atouts et aider les employeurs à attirer les chercheurs d’emploi en compilant sur une même page toutes les informations utiles au sujet de leur entreprise.

Indeed a récemment réimaginé ses Pages Entreprises en y ajoutant de nouvelles fonctions visant à accélérer la rencontre entre employeurs et chercheurs d’emploi (nous les élaborerons ultérieurement). Pour souligner cette occasion, nous avons mené une enquête auprès de 500 travailleurs au Canada afin d’aborder dans le détail la transparence et son importance dans la recherche d’emploi et le recrutement : quels sont les nouveaux impératifs pour assurer le contrôle de sa réputation et tirer profit de la transparence radicale?

92 % des chercheurs d’emploi disent qu’il est important de connaître la réputation d’une entreprise

Il n’y a pas si longtemps, il fallait connaître quelqu’un dans une entreprise pour savoir à quoi y ressemblait le climat de travail.

Ce voile de mystère s’est cependant levé depuis que les employés peuvent témoigner publiquement en ligne de leur expérience; aujourd’hui, une écrasante majorité des chercheurs d’emploi veulent pouvoir se faire une idée de la réputation d’une entreprise.

En fait, 92 % d’entre eux indiquent que la réputation d’une entreprise comme employeur serait un facteur important lors d’une éventuelle recherche d’emploi; 42 % vont même jusqu’à dire qu’il s’agit d’un critère extrêmement important.

Ceux qui ont grandi à notre époque de transparence sont plus susceptibles de vouloir se renseigner sur une entreprise avant de poser leur candidature. En effet, 54 % des répondants âgés de 25 à 34 ans refuseraient de postuler à un poste sans connaître la réputation de l’entreprise qui l’offre, contre 28 % des répondants âgés de 45 à 54 ans.

Que veulent savoir les chercheurs d’emploi, précisément? Nous avons demandé à des travailleurs de nommer les cinq choses les plus importantes à savoir sur une entreprise avant d’y postuler pour un emploi.

En faisant des recherches sur une entreprise, 59 % des répondants accordent la priorité aux avantages sociaux et indirects (comme la flexibilité) et à l’échelle salariale. Suivent ensuite la stabilité de l’entreprise à 51 %, les perspectives de croissance professionnelle à 41 %, puis l’équipe de direction de l’entreprise à 39 %.

Mais qu’arrive-t-il si vous ne divulguez pas ces renseignements?

Une présence en ligne inadéquate suscite « automatiquement » la méfiance chez 42 % des chercheurs d’emploi

Les attentes en matière de transparence sont aujourd’hui si profondément ancrées en nous que de nombreux chercheurs d’emploi voient d’un très mauvais œil l’absence d’information en ligne sur une entreprise. En effet, ils sont 42 % à dire qu’ils se méfieraient automatiquement d’une entreprise s’ils ne trouvaient aucun renseignement sur sa réputation en ligne.

Plus du tiers (43 %) douterait même de la véracité de l’offre d’emploi.

Ceux qui ont le plus connu notre époque de transparence durant leur carrière se démarquent une fois de plus sur cet enjeu : 59 % des 25 à 34 ans douteraient de la véracité d’une offre d’emploi si aucune information sur la réputation de l’employeur n’était accessible en ligne, contre 28 % des 55 ans et plus.

Vous comprendrez que, de nos jours, il ne suffit plus de simplement afficher son offre d’emploi en ligne. Les chercheurs d’emploi veulent pouvoir évaluer le poste dans son contexte. Il est donc essentiel de fournir un maximum de renseignements sur l’expérience de travail dans votre entreprise afin d’établir un lien de confiance et d’attirer les candidatures.

Mieux vaut recevoir quelques avis négatifs que ne rien recevoir du tout

Certains employeurs s’inquiètent de l’incidence d’avis négatifs sur leur réputation. Il s’agit en effet d’un souci raisonnable que n’importe quel employeur aurait tort de négliger.

La bonne nouvelle, c’est que de nombreux chercheurs d’emploi sont ouverts d’esprit et hésiteraient à faire une croix sur une entreprise sur la base de quelques avis négatifs : 37 % des travailleurs disent qu’une mauvaise réputation en ligne ne ferait aucune différence dans la confiance qu’ils accorderaient à une entreprise.

Aux yeux des chercheurs d’emploi, susciter l’indifférence générale est pire que d’accumuler quelques témoignages négatifs, qui font après tout partie de la vie. En revanche, votre réaction à ces avis est d’une importance capitale.

La plupart des gens sont prêts à changer d’opinion si un employeur répond à un avis négatif

Il n’y a bien sûr rien d’anormal à se soucier des avis négatifs. Il faut cependant garder à l’esprit que chaque entreprise en reçoit et que la pire marche à suivre consiste à les ignorer. Bien au contraire, en les considérant comme l’occasion d’ouvrir un dialogue, les employeurs peuvent même les tourner à leur avantage.

Nous avons demandé aux participants de notre enquête leur opinion concernant les avis négatifs.

Près des deux tiers (63 %) des travailleurs disent que leur perception d’un employeur s’améliorerait grandement (10 %) ou quelque peu (53 %) si ce dernier répondait aux avis négatifs.

Et qu’en est-il de ceux qui ne changeraient pas d’opinion?

Seuls 29 % des personnes sondées indiquent que leur perception d’une entreprise resterait la même.

C’est l’évidence même : vous gagnez à dialoguer. En envisageant vos témoignages comme une discussion, vous dégagez un air de transparence et d’authenticité susceptible d’attirer les candidatures. Nous avons piqué votre curiosité? Voici quelques conseils pour répondre aux avis négatifs.

Les avis en ligne sur une entreprise, deuxième facteur d’importance après le salaire

Les avis en ligne ne servent pas qu’à attiser l’intérêt des candidats; ils jouent également un rôle clé à l’autre bout du processus, quand vient le moment pour le candidat d’accepter ou de refuser un emploi.

Le salaire trône au sommet des préoccupations de nos répondants, dont 71 % disent qu’il s’agit du premier facteur dans la décision d’accepter un poste.

Viennent ensuite les avis d’employés, dont on ne doit pas diminuer l’importance. Un peu plus de la moitié (57 %) des travailleurs disent accorder beaucoup d’importance aux conversations de bouche à oreille sur une entreprise. De plus, 45 % des répondants citent les avis en ligne d’employés actuels ou précédents comme l’un des facteurs pesant lourd dans leur décision.

Les renseignements fournis par l’entreprise sur son site Web (35 %) et les sites d’avis en ligne (29 %) sont d’autres facteurs importants.

Au risque de se répéter, vous avez tout à gagner à vous ouvrir aux opinions des employés. L’authenticité est très recherchée par les chercheurs d’emploi, qui savent la reconnaître et la récompenser.

Que faire?

La culture et les attentes en matière de recherche d’emploi ne seront plus jamais les mêmes. Les employeurs doivent emboîter le pas à cette ère de transparence et profiter de toutes les occasions qui se présentent pour vendre leur récit d’entreprise en ligne et bâtir leur marque employeur.

Comment s’y prendre, demandez-vous? Toute marque employeur dépend de l’entreprise et de la culture qui y règne. Il importe cependant de s’attarder aux récits les plus convaincants, ceux qui montrent le visage humain de votre entreprise, la manière dont elle change les choses et ce qui distingue sa culture des autres.

Pour ce faire, soulignez comment vous permettez à vos employés de se réaliser professionnellement. Allez au-delà des clichés des tables de ping-pong et des dîners aux tacos. Aujourd’hui, il importe autant d’inspirer le candidat potentiel que de l’impressionner avec un salaire. De nombreuses entreprises mettent en valeur leurs activités philanthropiques.  

Ici, les Pages Entreprises ont un rôle crucial à jouer. Sur Indeed, les employeurs peuvent réclamer leur profil d’employeur et l’utiliser pour dialoguer avec les employés actuels et potentiels en y relayant des renseignements utiles comme la description de leur entreprise, des photos et vidéos, les postes offerts et d’autres informations.

Les entreprises avec un profil d’employeur sur les Pages Entreprises sont automatiquement admissibles au « Palmarès des meilleurs employeurs », qui aide les chercheurs d’emploi à trouver les meilleurs environnements de travail. Ce classement est ouvert à toutes les entreprises ayant un profil d’employeur sur Indeed; aucune demande ni engagement financier n’est nécessaire.

Les Pages Entreprises nous permettent d’exploiter plus facilement nos 1,3 million d’avis et classements sur Indeed au Canada (plus de 100 000 avis au Québec) afin d’obtenir des renseignements précis sur la culture et le rendement des employeurs. Deux onglets sont maintenant disponibles : « Profil », qui fournit aux chercheurs d’emploi un aperçu de ce que les gens disent sur l’entreprise, puis « Pourquoi postuler », qui se veut une page d’accueil contrôlée exclusivement par l’employeur, qui a tout le loisir d’y ajouter des vidéos, du texte, des photos, des flux de médias sociaux et des actualités sur l’entreprise.

La mise à jour comprend également un nouveau forfait d’abonnement, soit les Pages Entreprise Privilège, qui permet aux employeurs de relayer leur contenu et leurs offres d’emploi aux candidats pertinents selon leurs recherches sur Indeed, ainsi que des outils d’analyse améliorés avec des indicateurs clés sur l’état de votre entreprise; offrez-vous un salaire concurrentiel? Ou un équilibre travail-vie personnelle? Vous pouvez également filtrer et trier les avis et classements selon l’emplacement et le service.

Les employeurs qui choisissent ce forfait ont accès à des outils d’analyse du trafic sur la page afin de mieux comprendre et attirer les chercheurs d’emploi avec du contenu pertinent, dont des postes et avis en vedette, des renseignements concurrentiels sur leur page, ainsi que la capacité de mettre en évidence des avis et d’y répondre.

Il est aujourd’hui plus facile et plus important que jamais de bâtir votre marque employeur. Qu’attendez-vous?

Paul Wolfe est vice-président principal des ressources humaines chez Indeed

Méthodologie

Cette enquête a été effectuée par Censuswide pour le compte d’Indeed entre le 20 et le 25 avril 2018 auprès de 500 travailleurs choisis au hasard au Canada. La marge d’erreur est de ± 3,1 %, 19 fois sur 20.