Cinq conseils pour prévenir les annulations et les candidats qui font faux bond

L’appel de présélection s’est bien déroulé et vous appréciez vraiment le candidat. Il est maintenant temps d’effectuer une entrevue en personne. Vous vous êtes entendus sur un moment convenant aux deux parties, tout semble bien aller, puis… le candidat annule la rencontre!

Vous voilà subitement de retour à la case départ.

C’est frustrant, mais au moins, le candidat vous a avisé par courriel qu’il ne viendrait pas. Que dire de ces autres occasions lorsque les candidats ne se présentent tout simplement pas, sans vous avertir? Pour les petites et moyennes entreprises, la frustration est d’autant plus grande que les propriétaires et les gestionnaires doivent souvent assumer plusieurs rôles. Ils peuvent même s’occuper eux-mêmes de tout le processus de recrutement.

Un taux de chômage exceptionnellement bas signifie que les candidats ont plusieurs options. Cette abondance d’options rime avec plus d’annulations et de candidats qui font faux bond pour les recruteurs. Faut-il vraiment qu’il en soit ainsi? La bonne nouvelle, c’est que vous pouvez suivre quelques étapes dès aujourd’hui pour remédier à ce problème. Quelles sont-elles? Jetons-y un coup d’œil :

1. Dans quelle mesure le candidat est-il intéressé?

Oui, vous êtes occupé et vous devez embaucher quelqu’un rapidement. Il est toutefois important que vous preniez votre temps afin de trouver le candidat idéal pour le poste. La première étape est de chercher à savoir si le candidat est véritablement intéressé par l’emploi.

Comment y arriver? Ne tardez pas : abordez ces détails au moment de l’entrevue téléphonique. Utilisez ce moment pour tisser des liens et pour en apprendre davantage sur le candidat. Aidez-le à bien comprendre en quoi consiste le poste, en lui expliquant le rôle et les responsabilités connexes. En retour, essayez de vous renseigner sur les aspirations professionnelles du candidat, les raisons pour lesquelles il cherche à changer d’emploi et (bien sûr) ses attentes salariales.

Le plus important est d’écouter. Ses réponses correspondent-elles au rôle et à la culture de l’entreprise? Vous avez besoin de quelqu’un qui présente un profil idéal pour l’un comme pour l’autre.

2. Restez en contact

Une excellente communication et l’engagement sont essentiels, alors exprimez-vous sans détour. Lors du premier appel, demandez au candidat de vous aviser s’il doit annuler ou retirer sa candidature. Plus tôt vous serez mis au courant, plus vite vous pourrez continuer vos recherches.

Bien évidemment, vous ne voulez toutefois pas qu’il annule. Alors, envoyez un courriel à la suite de la conversation téléphonique pour éliminer le plus d’incertitudes possible au sujet de l’emploi; indiquez toutes les informations que vous voudriez savoir si vous étiez à la place du candidat, comme des renseignements essentiels sur l’entreprise, les éléments importants du rôle et l’étape suivante du processus d’entrevue. Assurez-vous également de confirmer plusieurs fois la date et l’heure de l’entrevue. Ne vous fiez pas seulement au courriel initial. Effectuez un suivi peu avant l’entrevue.

Quoi d’autre? Soyez aimable. Soyez sincère. Soyez authentique. Faites-lui savoir à quel point son intérêt à l’égard de l’entreprise est apprécié par cette dernière. Dites-lui qui il rencontrera le jour de l’entrevue. Créez un contact humain le plus tôt possible pour établir un climat basé sur la confiance entre le candidat et vous, afin de réduire le risque qu’il annule ou vous fasse faux bond.

3. Respectez le temps du candidat

Si vous ne réagissez pas assez rapidement, vous perdrez le candidat, alors essayez d’organiser une entrevue en personne rapidement. Après tout, plus vous attendrez, plus il y aura de chances qu’une autre entreprise vous devance.

Les personnes à qui vous parlez ont une vie bien remplie et ont souvent des horaires chargés. La flexibilité est de mise. Pour aider le candidat à trouver une place dans son horaire, proposez-lui d’effectuer une entrevue vidéo ou en dehors du bureau, comme dans un café, ou même après les heures de travail. À quel point voulez-vous recruter ce candidat? Il vaut parfois la peine de faire un effort supplémentaire.

Ce n’est pas toujours commode pour vous, mais l’investissement pourrait être payant au bout du compte. En faisant preuve de flexibilité, vous montrez au candidat que vous lui accordez de l’importance. J’ai mené des entrevues pour Starbucks dans le passé et j’ai vu qu’il était important de donner au candidat toutes les raisons de dire oui en rendant l’expérience la plus agréable possible.

Il faut aussi éviter de reporter les entrevues, à moins que ce ne soit absolument nécessaire. Aux yeux du candidat, cela pourrait être dérangeant et un signe de désorganisation.

4. Soyez honnête… envers vous-même

Ne laissez pas les annulations vous miner le moral. Voyez-les plutôt comme une occasion d’apprendre. Faites un suivi avec les personnes qui ont annulé ou qui vous ont fait faux bond afin de cibler les problèmes. Voyez ce que vous pouvez faire pour améliorer le processus de recrutement de votre entreprise. Profitez de cette occasion pour réfléchir aux besoins des candidats afin d’y répondre pleinement la prochaine fois.

D’autres sources peuvent aussi vous fournir ces informations Si vous remarquez une tendance ou une augmentation des annulations, vous devriez sérieusement vous intéresser à la manière dont votre entreprise est perçue à l’extérieur. Est-ce que des personnes ont écrit des critiques négatives en ligne sur leurs expériences? Est-ce que le processus d’entrevue est un marathon de deux jours? Votre échelle salariale rejoint-elle la moyenne du secteur?

Dans le monde d’aujourd’hui, vous ne pouvez pas ignorer ce que les gens écrivent en ligne. Cherchez à apprendre de cette situation, ou prenez la conversation en charge en créant votre propre Page Entreprise sur laquelle vous pouvez présenter des informations sur le quotidien dans votre milieu de travail tout en répondant aux commentaires et en vous impliquant davantage auprès des chercheurs d’emploi.

5. Ne vous découragez pas!

Connaissez-vous l’adage « cent fois sur le métier, remettez votre ouvrage »? Il s’applique aussi au processus de recrutement.

N’abandonnez jamais et ne perdez pas espoir, et ne laissez pas l’anxiété vous faire embaucher quelqu’un uniquement pour pourvoir le poste. Mettre fin au processus de recrutement trop tôt pourrait vous faire rater la chance de trouver le candidat qui convient parfaitement à votre entreprise.

Si vous aimez un candidat, les autres employés risquent de l’aimer aussi. Donc, si possible, convoquez quelques candidats qualifiés à passer une entrevue pour éviter de n’avoir personne en cas de faux bond ou d’annulation. Si vous réduisez généralement votre bassin à trois candidats, essayez d’augmenter ce nombre à cinq, car mieux vaut prévenir que guérir.

En mettant en œuvre les stratégies et tactiques susmentionnées, vous augmenterez vos chances d’éviter les annulations et de trouver le candidat idéal pour occuper un emploi dans votre entreprise. Le talent est à vos portes, allez le chercher!

Ed Delgado est directeur du repérage de candidats à l’échelle internationale (Global Sourcing) chez Indeed.